La recette du refiss algérien (constantinois)

Le refiss est un plat typique de l’Est algérien (plus précisément de Constantine) qui est toujours présenté lors des fêtes et cérémonies comme la circoncision, les fiançailles, la remise des diplômes…

Ce plat est à base de semoule. Voici quelques secrets et astuces de sa préparation.

Il vous faut trois 750 g de semoule épaisse qui sert habituellement à préparer le cœur d’amandes (Qalb Elouz), 250 g de beurre et d’huile, un demi litre d’eau et de lait, une pincée de sel, de l’eau de fleur, du miel, du sucre et des noix ou des amandes. pour la décoration.

Tout d’abord, mélangez très bien la semoule avec le sel, le beurre et l’huile, puis étalez cette pâte sur une plaque allant au four et coupez-la en carrés. Mettez-le au four à 200 degrés et laissez-le jusqu’à ce qu’il prenne une couleur dorée sur les bords. Après la cuisson, écrasez la pâte avec le mixeur.

Ensuite, faites-le cuire à la vapeur deux fois, tout comme le couscous, la première fois prend environ une heure et la deuxième fois une demi-heure, et imbibez-le à chaque fois d’un peu de lait, d’eau de fleur et d’un peu de sucre.

Avant de servir, ajoutez le beurre, un peu de miel et de sucre. Pour la décoration, saupoudrez dessus du sucre glace et mettez dessus quelques noix (vous pouvez le décorer à votre manière).

Le refiss est généralement accompagné de lait. C’est vraiment délicieux et irrésistible.

Leave a Comment